Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Sens et actualité du combat communiste - Synthèse des débats dans l'Yonne
Contributeurs :

Synthèse des débats lors de l'atelier "Sens et actualité du combat communiste" au sein de la fédération de l'Yonne (ateliers ouverts aux adhérents, non adhérents, sympathisants...). Notre implication en tant que communistes dans les luttes concrètes : Qu’apportons-nous ? Que devons-nous apporter ? Le communisme est inscrit dans le développement de la société. D'où l'importance des luttes et de l'intervention des communistes dans celles-ci. S'il est le mouvement qui "abolit l'ordre existant", il a besoin d'une visée, d'un but, la société communiste qui doit permettre l'émancipation de chacun.e et de tous. C'est avec cette préoccupation que les communistes interviennent dans les luttes concrètes en apportant une visée, des explications et des perspectives de transformations profondes et d'émancipation. Il n'y a pas d'étape. Le communisme est à l'ordre du jour. Les exemples ne manquent pas. Non seulement, il vient de loin, mais il existe des "îlots" de communisme dans différents domaines issus des luttes: sécurité sociale (on cotise selon ses moyens, on reçoit selon ses besoins). même si le pouvoir tente de la casser. Nous devons travailler les contradictions de la société et du mouvement réel dans les luttes. Quelques exemples: Services publics: l'intérêt général. Avançons la notion de gratuité. Transports SNCF: posons la question de quel développement égalitaire des territoires? Santé: Renforçons et développons de nouveaux services publics gratuits répondant aux besoins des populations (centres de santé avec personnel médical salarié). Eradication du chômage et de la précarité, avançons la proposition de Sécurité d'Emploi, de Formation et de Revenu. En fait, nous voulons donner du sens aux luttes concrètes et des objectifs pour dépasser le capitalisme en faisant vivre les notions, au cœur du projet communiste, partage, égalité, mise en commun., satisfaction des besoins, respect de la planète...en combattant toutes les dominations sans les hiérarchiser. Que veut dire être communiste aujourd’hui ? Qu’est-ce que le communisme dans la société actuelle ? Quels sont les contours, les spécificités d’un nouveau projet communiste ? Etre communiste, c'est porter un projet émancipateur de société qui se fixe l'objectif de créer les conditions du libre développement de chacun.e qui permettra le libre développement de toutes et tous. Au cœur de ce projet, 4 principes: 1/Arracher l'appareil productif au contrôle de la propriété privée. appropriation sociale des moyens de production. Initier un nouveau développement respectueux de la planète visant la satisfaction des besoins de l'Humanité. 2/En finir avec la division spécialisée du travail, les divisions hiérarchiques, les tâches de direction et celles d'exécution, l'opposition travail manuel et intellectuel.. 3/ En finir avec l'obsession des identités (nationales, raciales, religieuses etc.) 4/ Travailler au dépérissement de l'Etat au profit de la "libre association" et de l'auto-organisation de la société humaine, ou "le gouvernement des hommes fera place à l'administration des choses". Le communisme, c'est à la fois une visée et un chemin. Une visée qui dessine une société nouvelle, sans classe, débarrassée de toute aliénation, de toute domination et discrimination. Un chemin qui s'appuie sur les contradictions de la société pour les dépasser en remettant en cause le système capitaliste. Aujourd'hui, il nous faut revivifier le projet communiste, notamment sur des questions qui émergent: Socialisation des moyens de production, appropriation sociale... Où en sommes-nous ? Le travail, quel sens? face à ceux qui parlent de "fin du travail" mais aussi face au travail tel qu'il est aliénant dans la société capitaliste. Le travail peut-il être un moyen d'émancipation et de libération? Quel statut de l'entreprise? Quels droits nouveaux pour les salariés? La démocratie et la révolution citoyenne: Comment combattre les institutions actuelles et la présidentialisation qui pourrit le débat politique? Ne faut-il pas se battre contre l'élection du Président de la République au suffrage universel direct? Comment favoriser de nouvelles formes d'intervention et d'organisation de la société? L'écologie. Nous avons un retard considérable dans ce domaine. Pourtant le respect de la nature est dans la visée communiste. Une question immédiate: la bataille pour le respect de "la règle verte". Intervenons dans les débats actuels: sortie du nucléaire, la lutte contre le réchauffement climatique... Antiracisme. Sommes-nous à la hauteur des enjeux? (Pierre Laurent vient de publier un texte remarquable à ce sujet dans l'Huma) Migrations: Nous intervenons sur le terrain avec les collectifs de soutien locaux et nationaux qui organisent un travail formidable de solidarité et d'action contre les mesures gouvernementales. Nous devrions mettre en avant des revendications comme la liberté de circulation et d'installation. Europe et monde: Construire un nouvel internationalisme. Convergence des luttes émancipatrices : « race »/ classe/ genre. Une idée qui semble être partagée pour l'atelier: Ecrire un manifeste communiste du XXIème siècle. Comment rendre le projet communiste audible et faire partager sa modernité/son actualité ? L’idée communiste n’est pas une vieille lune, elle est profondément moderne. Quelle communication devons-nous mettre en place ? Quelle présence régulière aux portes dans les entreprises et les quartiers populaires? Comment intervenir sur les questions locales mais aussi sur des sujets dont nous n'avons pas l'habitude de traiter? ex: compteurs Linky. Montrer ce qu'il y a de nouveau dans le projet, ce qui fait sa crédibilité et son réalisme: Le capitalisme arrive en "phase terminale", même s'il a encore des ressources comme le montre son investissement dans la révolution numérique. Une camarade qui, dans sa campagne, rencontre des personnes qui ont une image négative du communisme propose de redonner du rêve et du sourire avec le mot communisme. Lien entre projet et organisation. Ne pas confondre Communisme et Parti Communiste. Le communisme est plus que jamais à l'ordre du jour. La révolution numérique et informationnelle a besoin de diffusion des pouvoirs et cela s'oppose à la rentabilité financière. Mais dans ce monde, on voit poindre les dangers: le fascisme et les populismes. Nous avons des éléments de projet, la Sécurité d'Emploi, de Formation et de Revenu. L'alternative, c'est aussi énoncer un chemin. Le dépassement du Capitalisme va conditionner les alliances à passer pour les échéances électorales. Nous ne sommes pas seuls à parler du communisme. Certains font du communisme sans le savoir. D'autres, qui ne sont pas membres du Parti Communiste, se réclament du communisme et travaillent dans le même sens que nous. Et combien de personnes isolées se reconnaissent dans cet idéal? Comment rassembler cette galaxie?

Les commentaires