Amendements - Congrès PCF

Titre du Document
Contributeurs :

pour faire simple et bref , je pense que le titre de Manifeste est le bien venu : il permet de dire clairement et de ré affirmer ce que nous voulons ( et qui nous sommes ). Mais il gagnerait à reprendre dans son énoncé le titre de la proposition de base commune du CN : pas dans un pseudo esprit de synthèse , mais PARCE QUE c' est bien la problématique majeure de ce siècle : le Communisme est LA question du XXI ème siècle. Je propose donc le titre suivant : MANIFESTE du Parti Communiste : le communisme EST LA question du XXI ème siècle

Les commentaires

  • a commenté 2018-10-29 16:29:41 +0100
    Bonjour Marc,

    Je ne partage pas du tout ton point de vue.

    D’abord le texte de notre Congrès doit essentiellement s’en tenir à un rôle interne visant à renouveler, à “rêvolutionner” notre parti.

    De plus, quand on voit encore le résultat des élections au Brésil, comment peut-on avoir le culot de dire que le communismes est la question du XXIème siècle, surtout lorsqu’on est un parti à l’agonie, proche de l’implosion et donc de la disparition après avoir été marginalisé.

    La question majeure st de dépasser le capitalisme et l’ultra-libéralisme et plus complexe encore celle de comment on s’y prend dans chaque pays, dans chaque territoire pour ne pas faire du passé table rase et conserver donc tout ce que ce passé nous a apporté de bon, y compris d’ailleurs des éléments du système que nous voulons renverser.

    Soyons beaucoup plus humbles et essayons à partir de ce Congrès, qui malheureusement vire au désastre, de nous mettre en ordre de bataille autour d’un communisme mouvement rénové qui ne doit plus être plus une fin pour écrire ensemble dans la foulée du Congrès un Manifeste des Communistes de France adressé à nos concitoyen.ne.s pour leur expliquer ce que nous leur proposons, pour leur dire que nous sommes à leurs côtés, pour les convaincre de se rassembler et de lutter, si possible pour et pas seulement contre, en acceptant nos différences et parfois nos divergences, ce qui nous donne une force décuplée. Faisons notre part de boulot plutôt que de nous chamailler sur des concepts vieillis: soyons, concrets, pragmatiques, précis, à l’écoute, constructifs, respectueux des uns et des autres, à l’image de notre slogan “L’Humain d’abord”.
  • a publié dans Amendements - Préambule 2018-10-29 11:06:53 +0100