Communication - Congrès PCF

Investir le "Média TV"?
Contributeurs :

Chers camarades, Il y a plus d'un mois maintenant que la webTV "Le Média" a été lancée sous l'impulsion de la France Insoumise. Il me semble qu'à ce sujet, nous avons clairement loupé le coche. Nous aurions pu être à l'instigation d'un tel média, d'autant qu'avec "l'humanité", nous ne partions pas de rien, mais comme dans bien d'autres domaines relevant de la communication, nous n'avons pas su nous adapter suffisamment rapidement aux évolutions de l'information. Mais voilà, maintenant, "Le Média" est là. Alors, pourquoi ne pas essayer de l'investir? Officiellement, ce "média" est ancré à gauche, proche de la FI, mais pluraliste. Pour autant, j'ai pu constater que le Parti Communiste était le seul parti, depuis son lancement, à n'avoir pas été invité. J'imagine qu'il y a un lien avec les relations tendues que nous pouvons avoir avec la France insoumise, à moins que ce ne soit que symptomatique de notre visibilité politique, c'est-à-dire totalement nulle (les journalistes du Média ne pensant même pas à nous inviter)? Quoi qu'il en soit, j'ai décidé de devenir membre "socio" du Média et donc de contribuer au financement de celui-ci, avec l'idée de contribuer à ce que le PCF y soit représenté. Je pense en effet que nous aurions tord de bouder "le Média", car s'il prend vraiment de l'importance, en être totalement absent nous isolerait encore plus. Nous devrions prendre sa déclaration de principe sur le pluralisme politique au pied de la lettre. Y a-t-il des camarades parmi vous qui sont socios ou songent à le devenir? Plus nous serons nombreux à faire partie de ces fameux "socios", plus nous pourrons gagner en influence de manière à ce que des communistes soient invités dans les différentes émissions. Mais peut-être que je me fais des illusions. Qu'en pensez-vous?

Les commentaires

  • a commenté 2018-03-16 15:58:54 +0100
    Bonjour Marcel,

    Je crois que tu as raison: j’ai dû lire un peu vite ton premier commentaire qui me semblait trop favorable à la FI et j’ai sursauté sur cette histoire de brouille entre chefs en oubliant ta nuance “en apparence”

    En y revenant, et à partir de ton nouveau commentaire, je me dis que l’expression écrite détient une multiplicité de lectures qui proviennent de chacun des lecteurs eux-mêmes. Est-ce à dire qu’il faut être plus tranché dans son expression pour être sûr d’être compris? Je crois que c’est important en effet que le crête à crête (au sens d’un signal sinusoïdal) entre une idée et une autre relative à celle-ci soit plus important pour aider à mieux appréhender le propos qu’on présente de très loin aux autres et qu’on ne peut discuter immédiatement.

    Avec les outils numériques, nous devons apprendre à nous approcher de la discussion orale de proximité qui peut être très interactive. Ce site peut nous y aider – mais dommage que les outils d’édition soient si pauvres!
  • a commenté 2018-03-16 12:12:53 +0100
    Bonjour Hervé
    …je te cite : Et je suis persuadé que nous devons réussir notre congrès extraordinaire pour mieux nous faire connaitre de toutes celles et de tous ceux qui pour l’instant se sont tourné-e-s avec plus ou moins d’engagement vers la FI. ….

    Sauf à avoir une mauvaise lecture des contributions je ne comprends pas ta contribution. Notre camarade Odile s’interroge et nous interroge sur LeMédiaTV. Tu me renvoies vers d’excellentes lectures! Soit mais quand j’écris … si en apparence on assiste à une “brouille des chefs FI et PC” …. c’est pour attester le fait que depuis 2009, notre volonté de réussir un “Front de Gauche” s’est heurtée, à l’intérieur même de notre parti, à deux visions stratégiques opposées. Le parti majoritairement semble privilégier une démarche idéologique qui me va bien : partir des préoccupations des gens et faire en sorte que réussissent leurs choix de vie.
    Alors effectivement ça n’a pas grand chose à voir avec la politique d’antan, celle qui affirmait : “j’ai le meilleur programme rassemblez-vous autour de moi”.
    Fraternellement
  • a commenté 2018-03-15 13:21:56 +0100
    Pluraliste? Le PCF la seule formation politique oubliée? Qui est le proprio de “média”? Je n’imagine pas des camarades invité(e)s à"média"rechigner à une invitation. Vraisemblablement il a les mêmes
    pratiques que les autres médias? Boycott du PCF!!Comment avec une telle attitude le responsable de FI pourrait s’octroyer le droit de critiquer les médias capitaliste? L(investir? Mais comment ?en forçant la porte? Mais sûr!! que ta contribution au financement, camarade, il ne crachera pas dessus!! Ne dit-on pas l’argent n’a pas d’odeur?
  • a commenté 2018-03-12 07:55:16 +0100
    Bonjour Marcel,

    Réduire les différences entre le PCF et la FI à des questions de chefs me parait très court, trop court.

    Et je suis persuadé que nous devons réussir notre congrès extraordinaire pour mieux nous faire connaitre de toutes celles et de tous ceux qui pour l’instant se sont tourné-e-s avec plus ou moins d’engagement vers la FI. Et quand je dis nous faire connaitre, ce n’est pas seulement des personnes physiques mais surtout des pratiques et des solutions-propositions-questionnements de fonds.

    Dénoncer le capitalisme, maintenant libéralisé, globalisé et financiarisé avec l’aide d’Internet, le mouvement ouvrier ne cesse de le faire depuis des décennies: la question qui nous est posée est bien maintenant celle des voies, moyens, priorités, projets à tous les niveaux s’articulant les uns sur les autres pour dépasser ce capitalisme qui, proche de sa fin, cherche une nouvelle fois à rebondir grâce à la fois d’une part à la révolution numérique et informationnelle et d’autre part à la transition écologique en étant un fervent partisan simultanément du solutionnisme technologique et d’un autoritarisme accru couplé à un degré inégalé de recherche de division des peuples entre eux et en leur sein.

    Je t’invite à lire le N°4 de Cause Commune qui vient de sortir avec un dossier sur Mouvements versus Partis et tout particulièrement celui de Silo Agora sur les alternatives citoyennes qui prouvent que ces alternatives qui se multiplient sont très souvent basées sur un besoin d’échapper au système actuel en se repliant sur soi sans pour autant agir pour chercher des solutions et agir pour celles-ci qui s’opposeraient à tous les niveaux à ce système qui emmène l’espèce humaine vers sa fin avec lui, justement par manque total de perspective.

    Cette insuffisance des alternatives citoyennes a d’ailleurs aussi été pointée samedi à l’occasion d’un atelier des EGRN 2018 consacré aux tiers-lieux numériques qu’il ne faut jamais considérer comme des “ilôts de socialisme”.

    Mais ne nous trompons pas, il ne faut pas, pour autant, négliger ces alternatives citoyennes et ces tiers-lieux numériques dans lesquelles des expérimentations se mènent et où on peut surement trouver les militant-e-s pour le renouveau d’un combat beaucoup plus large puisque leurs membres ont déjà un certain niveau de préoccupations, d’engagement et de pratiques qui doivent et peuvent servir à tou-te-s.

    Je pense que le N°4 de Cause Commune sera bientôt en ligne: http://www.causecommune-larevue.fr/

    L’article de Silo Agora se trouve aussi ici : http://silogora.org/revolution-ou-transition-les-alternatives-citoyennes-aujourdhui/
  • a commenté 2018-03-11 22:17:43 +0100
    Bonjour à tous
    Le Média, que je regarde assez régulièrement, est intéressant sur un aspect très particulier. Il me semble que son objectif non dit est de faire passer des informations anticapitalistes. Si tel est le cas quelle sera la ligne rouge rédactionnelle que ne supportera pas Macron et son gouvernement? Personne n’en sait trop rien mais vu l’ostracisme médiatique envers le Parti Communiste on en a une petite idée.
    Analysés avec intelligence et retenue les sujets traités aux JT ainsi que les documentaires sont souvent enrichissants …… les milliardaires des télés aux ordres doivent l’avoir mauvaise.
    Ceci dit et même si en apparence on assiste à une “brouille des chefs FI et PC” je reste confiant dans les combats communs à venir.

    Odile,
    Toute l’articulation idéologique de la FI repose sur l’acceptation pleine et entière des institutions de l’actuelle 5ème République. Pousser jusqu’au bout son côté absurde et son pouvoir personnel. Les présidentielles de 2017 pouvaient permettre d’élire un président chargé, en quelque sorte, de supprimer la 5ème. etc.etc.etc…..et la démocratie en a décidé autrement.
    En toute fraternité
  • a pris position favorable 2018-03-11 22:17:42 +0100
  • a commenté 2018-03-11 16:31:12 +0100
    Bonjour Odile,

    J’apprécie beaucoup ton honnêteté qui pour moi est l’une de nos valeurs essentielles, sans que pour autant nous soyons des candides u des fleurs bleues.

    C’est en participant à mon collectif “Front de Gauche” en tant que citoyen que j’ai compris le sectarisme et l’anticommunisme primaire des quelques individus membres du PG, des intégristes de la pensée toute faite et justement coutumiers de malhonnêteté intellectuelle, attitude qu’en tant qu’ingénieur je ne supporte pas du tout.

    Cela m’a conduit en Septembre 2015 à la Fête de l’Huma à réadhérer au PCF que j’avais quitté dans le milieu des années 90, tout en restant un compagnon comme on le dit parfois. Il va de soi que je n’étais pas de celles et ceux qui souhaitaient soutenir une nouvelle fois la candidature de JLM et comme tu viens de le comprendre, presque tous les camarades de ma section ayant fait le choix opposé au mien se sont vite convaincus avec les législatives qu’ils avaient commis une erreur de jugement.
  • a commenté 2018-03-08 23:45:40 +0100
    Finalement, après avoir expérimenté pendant plusieurs semaines “le média” et tenté laborieusement de discuter avec des socios pour leur suggérer d’inviter de temps en temps un communiste, j’en viens à la conclusion qu’il n’y aura aucune ouverture dans ce média. Leur sectarisme est inouï. Je classe donc ma propre contribution dans “défavorable”.
  • a pris position défavorable 2018-03-08 23:45:40 +0100
  • a publié dans Communication 2018-03-06 03:20:33 +0100