Amendements
Pour un Parti communiste utile, agissant, audacieux et novateur, internationaliste et révolutionnaire - Congrès PCF

Formation
Contributeurs :

Remplacer le paragraphe ligne 25 à 30 par « La formation doit devenir une de nos priorités d’organisation. Elle doit remplir plusieurs objectifs : 1 Mieux faire du PCF un intellectuel collectif en créant le plus haut niveau de culture commune partagée, notamment en favorisant la lecture des différentes publications du Parti 2 Permettre à un maximum d’adhérentes et d’adhérents de s’initier à l’analyse marxiste, de mieux connaître les propositions du PCF 3 Former les animatrices et animateurs du Parti, les dirigeantes et les dirigeants du futur dont notre Parti a le plus grand besoin pour son développement. Un important travail a été fait dans ce domaine ces dernières années : multiplication des stages de bases dans les fédérations, stages cadres, soirées thématiques, développement de notre université d’été, lancement de l’université permanente, etc… Il convient aujourd’hui d’intensifier ces efforts : - En systématisant les stages de bases : nous devons avoir l’objectif d’en proposer au moins un par an dans chaque fédération. (cela peut être fait en coopération entre deux fédérations pour les plus petites) - Au niveau régional, avoir l’objectif de tenir au moins une fois par an un stage de formation à destination des animatrices et animateurs du Parti - Augmenter le nombre de participants au stage cadre nationaux. - Pour tenir ces trois objectifs, il faut former plus de formateurs. - Proposer plus de soirées thématiques de formation. - Mieux centraliser toutes ces initiatives de formation. Avoir un site internet qui recense tous les stages, toutes les soirées de formations disponibles. - Développer nos initiatives de formation populaire à destination d’un large public progressiste. L’université permanente est une excellente initiative qu’il nous faut faire connaitre un maximum. Afin que cela ne reste pas une initiative seulement pour parisiens, on peut imaginer l’organisation d’écoutes collectives dans les départements. L’université permanente doit nous encourager à l’organisation d’autres initiatives de formation populaire. »

Les commentaires