Amendements
Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d'unité populaire - Congrès PCF

Amendement partie 5 – chapitre 5.3
Contributeurs :

EN MAJUSCULE : les modifications proposées Page 18, au début de la ligne 25 ajouter « AUSSI IMPORTANTES SOIENT-ELLES, LES ÉLECTIONS NE SONT QU’UN MOMENT DE L’ACTIVITÉ RÉVOLUTIONNAIRE DES COMMUNISTES. NÉANMOINS il est essentiel d’être présents…etc. jusqu’à (ligne 28) … « faire bouger la situation ». « L’élection présidentielle, dont nous combattons le principe est (supprimer « cependant ») un moment structurant de la vie politique (supprimer le point et « Elle est ») ajouter « ET PEUT ÊTRE UNE (l’) occasion pour chaque formation de mettre en débat son projet et ses idées ». Ajouter « SI ELLE STRUCTURE LA PERSONNALISATION DE LA VIE POLITIQUE ET LA CONCENTRATION DES POUVOIRS, ELLE EST AUSSI UN REDOUTABLE OUTIL DE DIVISION DES FORCES ALTERNATIVES DE PROGRÈS EN « POUSSANT » CHACUNE D’ENTRE ELLES A PRÉSENTER UN-E CANDIDAT-E POUR « EXISTER ». CETTE DIVISION « CONTRAINTE » EST UNE DIFFICULTÉ POLITIQUE MAJEURE QU’IL S’AGIT DE PRENDRE EN COMPTE, SANS PRÉALABLE, DANS LA DÉSIGNATION D’UNE CANDIDATURE A L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2022. » (Supprimer « le parti doit travailler……. présidentielle de 2022 ») Ajouter à la suite « QUELLES QUE SOIENT LES CONFIGURATIONS POLITIQUES LOCALES, DES CANDIDATURES COMMUNISTES AUX ÉLECTIONS MUNICIPALES CONSTITUENT UN MOYEN EFFICACE D’OBTENIR DES ELU-E-S, MAJORITAIRES OU MINORITAIRES, DE PROXIMITÉ ET SUR LE LONG TERME, ET AINSI DE MENER LA BATAILLE DES IDÉES AU PLUS PROCHE DES RÉALITÉS CONCRÈTES VÉCUES PAR LES HABITANT-E-S. » Reprendre le texte à partir de la ligne 33.

Les commentaires