La révolution numérique - Congrès PCF

Le numérique, pour le meilleur, pas pour le pire, a l'appui d'un vrai projet communiste
Contributeurs :

Le numérique pour le meilleur : Nous devons saisir la chance que nous offre le numerique pour aller a la rencontre des gens avec notre projet de société . Le nuémrique a la mode communiste c'est : -le renforcement de l'industrie : n'oublions pas que le soft s'appuie sur du Hardware, des serveurs, des composants. Sécurisé a l'état de l'art. Or nous 'navons plus qu'un seul fabriquant de composant sur el sol européen permettant d'envisager un minimum de souveraineté : ST Microelectronics. Saisisson nous de cette question pour reposer la question de l'industrialisation sur nos territoire, seule garante d'independance. et de poser la question de reintegrer cette filiere strategique dans le giron public. -A la grande peur de la suppression d'emplois qu'engendrerait le numerique, sachons repondre par emancipation et meilleure reponse aux besoins humains permis apr le numérique : ainsi par exemple si le capitalisme voit robot, nous voyons "Cobots" ces amchines qui aident l'Homme dans ses taches mais ne se subsitue pas a la partie intellectuelle et de conception de son travail : ainsi par exemple certains hopitaux ont fait le choix de robot pour remplacer le chirurgien. Ces robots sont extremement couteux et engendre forcément concentration des services dans quelques hoptiaux eloignes. Or l'alternative est le "cobot" de petties amchiens qui donnent des informations additionelles au chirurgien l'accomapgnent dans son geste, mais ne remplacent pas sa decision. ces amchiens sont plsu eptites et leur cout eprmet donc d'en mettre un peu partout pour une medecine de proximité.

Les commentaires

  • a commenté 2018-05-12 17:58:34 +0200
    Lénine a dit le communisme c’est les soviets et l’électricité
    de même pourrait on dire actuellement c’est l’ess et le logiciel libre
    la bataille pour la souveraineté nationale et individuelle passe par le hardware mais aussi le software , nous ne pouvons être libre en nous servant des Gafam
    Le libre est création collective sous contrôle de chacun, si communiste nous sommes ne devons pas leur servir pâture et fonder partout où le pouvons des coopératives de LL qui irriguerons les associations, les coopératives et nous mettrons en relation avec les idées et réalisations des progressistes
    de même devons nous participer ou fonder des usinettes pour répondre aux besoins des quartiers et villages par le procédé 3D et imprimer toutes pièces manquantes et lutter ainsi contre l’obsolescence programmée
    Mieux, inventer des machines répondant aux idées créatrices des oeuvriers nouvelle classe prête à prendre le pouvoir par l’intelligence acquise de la gestion et la vision de la société à instaurer
  • a commenté 2018-05-12 17:26:23 +0200
    Lénine a dit le communisme c’est les soviets et l’électricité
    de même pourrait on dire actuellement c’est l’ess et le logiciel libre
    la bataille pour la souveraineté nationanle et individuelle passe par le hardw
  • a publié dans La révolution numérique 2018-03-24 19:13:44 +0100