Amendements - Congrès PCF

CHAPITRE6
Contributeurs :

CHAPITRE 6 : POUR UN PARTI COMMUNISTE UTILE, AGISSANT, AUDACIEUX, ET NOVATEUR, INTERNATIONALISTE ET REVOLUTIONNAIRE. • Il faut supprimer tout ce qui tend à nous ramener à la conception périmée de parti d’avant-garde, …éclaireur (page 20 lignes 28 et 29). Il faut supprimer les lignes 33 à 49 qui, encore une fois, font de la direction le responsable absolu de l’affaiblissement du PCF, hors de toute lutte des classes et adversité politique. • Il faut, à la place, réécrire une définition du PCF qui corresponde à nos avancées des congrès précédents :une organisation démocratique rassemblant largement et coordonnant intelligences, expériences et énergies dans la durée, pour favoriser une mise en mouvement consciente de notre peuple ; une organisation de politisation populaire ; un collectif militant conscient ; un parti de masse partageant par chacun de ses adhérent-e-s les souffrances, les oppressions, les colères et les espoirs de larges couches de la société ; un intellectuel collectif ouvert sur la société, pour la transformation sociale. • Dans ce chapitre il faut éviter ce qui s’apparente à « faut qu’on », « y a qu’à »et plutôt s’appuyer sur les expériences et les acquis récents pour montrer qu’il est possible de reconquérir l’existence d’un parti plus actif : o A l’entreprise, avec les premiers pas accomplis à la SNCF, à EDF, etc... o Dans les solidarités concrètes, qu’il faut introduire dans le texte ( vente de fruits et légumes, sorties à la mer) o Pour la mise en réseaux (l12 p 23), avec la nouvelle plateforme numérique o Dans la formation (6-4), faire référence à la création de l’Université permanente et promouvoir une formation permanent des communistes moderne et vivante • Dans le 6.7 « Partage d’informations, communication, et bataille pour l’Humanité (page 24), attention à cette idée de « nouveaux liens », (lignes 17 à 19) entre le PCF et l’Humanité, sans autre précision. Ne tendons pas, de près ou de loin à refaire de l’Humanité l’organe central du PCF. L’Humanité et l’Humanité dimanche sont des journaux progressistes qui doivent être améliorés mais dont il faut préserver la capacité à s’ouvrir à toutes les sensibilités de la culture et de la transformation sociale, et à leurs confrontation et débats. VOTE : pour 9, contre 0, abstention 0, SECTION CANNES 06

Les commentaires