Une grande fête de l’Huma du luttes et de rassemblement

Face à l’arrogance d’un pouvoir impopulaire prêt à tout pour imposer brutalement à la société française ses mesures réactionnaires et antisociales, la Fête de l’Humanité tombe à point nommé. Elle est la fête de toutes les fraternités, de toutes les convivialités, de toutes les utopies et tous les rêves, de tous les débats, de toutes les solidarités, de toutes les résistances, de toutes les luttes… Elle est ce que devrait être tous les jours la politique.

Elle est aussi une fête qui n’existerait pas sans l’investissement humain de milliers de militant.es communistes avant, pendant et après la fête. Elle est aussi le lieu et le moment où l’on rassemble face à un pouvoir qui fait tout pour diviser notre peuple. Cela est très important car la force principale de Macron est la division et la fragmentation de la société française. Cette question est déterminante car sans rassemblement sur une construction politique disputant le pouvoir au capital, soit Macron et ses clones pourront continuer à se maintenir au pouvoir, soit notre pays dérivera vers une situation à l’Italienne. Or aujourd’hui, la gauche est éclatée façon puzzle, certes chacun parle de rassemblement mais à l’exception des communistes tout le monde cultive jalousement son pré carré. Or, cette question du rassemblement, les communistes l’ont chevillé au corps.

Si les communistes n’avaient pas été à l’initiative du rassemblement, il n’y aurait pas eu de Front populaire avec les congés payés, de programme du CNR avec la création de la sécurité sociale, de programme commun avec la retraite à 60 ans. Depuis 1920, toutes les conquêtes économiques et sociales de notre pays portent la marque de la volonté de rassemblement du PCF. Aujourd’hui dans une situation radicalement nouvelle, où presque tous les anciens repères ont disparu, où les sociétés humaines sont en mutation accélérée du fait la transformation en profondeur des forces productives avec la révolution numérique, les communiste doivent inventer et construire, avec le mouvement réel de toute la société française, de nouveaux rassemblements politiques sur le fond comme sur la forme, avec l’ambition de contribuer au nécessaire dépassement du capitalisme. C’est l’un des défis majeurs de notre Congrès, mais cela sera aussi nos travaux pratiques dans les allées de la fête de l’Huma et dans les stands.

Yann Le Pollotec

Une formidable fête de l’Huma censurée par les média

Lire la suite

Une grande fête de l’Huma du luttes et de rassemblement

Lire la suite

Sacrifier la jeunesse et les retraités, c’est détruire la société

Lire la suite

Vite l’écommunisme !

Lire la suite

Champions du monde

Lire la suite

Vers une « démocratie limitée »

Lire la suite

Vous avez aimé Gattaz, vous allez adorer Roux de Bézieux

Lire la suite

Proposition de base commune de discussion du conseil national

Lire la suite

Pour une renaissance industrielle de la France

Lire la suite

Sans une énergie 100% publique, pas d’avenir pour la France

Lire la suite

Mépris de classe contre conscience de classe

Lire la suite

Proposition de base commune

Lire la suite

Pierre Laurent - Lettre aux adhérent·es

Lire la suite

Une nouvelle étape du Congrès s’ouvre

Lire la suite

Le 9 juin «  à notre tour de marcher sur l’Elysée »

Lire la suite

L’enjeu politique d’une « marée populaire » le 26 mai

Lire la suite

Gaza, Palestine il y a urgence à agir !

Lire la suite

« Malheureux les pays qui ont besoin de héros »

Lire la suite

Pas de résolution de la crise écologique sans renaissance industrielle

Lire la suite

De l’avenir du fret ferroviaire aux Assises communistes de l’écologie

Lire la suite

Mettons sous protection citoyenne les services publics

Lire la suite

« L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme »

Lire la suite

Europe de l’Humain d’abord contre l’Europe de la finance et du national-populisme

Lire la suite

Tous ensemble pour la défense et le développement du service public ferroviaire

Lire la suite

Villes et quartiers populaires: l'enjeu d'une proximité concrète

Lire la suite

Rassembler notre peuple pour défendre et développer notre bien commun : les services publics

Lire la suite

Chantier Elections européennes

Lire la suite

Le sens du combat communiste et la SNCF

Lire la suite

Rien ne devrait être trop beau pour la SNCF et les cheminots

Lire la suite

Le chaînon politique manquant

Lire la suite

Faire participer un maximum de communistes

Lire la suite

La casse des services publics du transport n'est pas la faute de la neige

Lire la suite

Populisme de gauche : l’impasse

Lire la suite

La situation des EPHAD ou la société de la malveillance vs le progrès social.

Lire la suite

Etats généraux du progrès social : le teaser

Lire la suite

Présentation des Etats généraux du progrès social par Igor Zamichiei

Lire la suite

Des pistes de Davos à la prison de Fleury : le sens du combat communiste

Lire la suite

4eme Rencontres Niemeyer

Lire la suite

Les États généraux du Progrès social ou la preuve par Lactalis

Lire la suite

Les chantiers en vidéo : Initiatives de solidarités concrètes

Lire la suite

Les chantiers en vidéo - Le parti et les classes populaire au travail comme à la cité

Lire la suite

Le 3 février, des états généraux du progrès social au cœur des luttes

Lire la suite

Le congrès étape par étape

Lire la suite

Solidarités concrètes Du communisme en actes !

Lire la suite

Congrès/Consultation des communistes : Un signe encourageant

Lire la suite

Les premiers chantiers du Congrès sont ouverts, saisissons nous-en !

Lire la suite

Congrès 2018, mode d’emploi

Lire la suite

Retour sur les ruches

Lire la suite

Les chantiers du communisme du 21e siècle

Lire la suite

18 novembre 2017 - Assemblée nationale des animatrices et animateurs de section

Lire la suite