Nouveaux modèles d'organisation - Congrès PCF

La démocratie: le but et le chemin?
Contributeurs :

Notre visée de dépassement du système capitaliste en crise ne peut s'affirmer que par la diffusion et l’extension des pouvoirs dans les mains du plus grand nombre ayant ainsi la maîtrise consciente du processus politique.

Cette exigence demande une organisation démocratique en capacité de rassembler largement pour donner une dimension de masse à la construction citoyenne.

Et pour cela, cette organisation a besoin de permettre à chacun·e de ses adhérent·e·s d’être en maîtrise, eux-mêmes, du processus politique.

Cet objectif suppose de revisiter notre mode d'organisation pour permettre à chaque adhérent·e d'y trouver sa place. Il suppose que chacun·e puisse acquérir les outils, à partir de ses combats, ses parcours, pour analyser la société et mieux construire des propositions pour la transformer, pour développer les fronts de luttes et construire avec d’autres.

Ainsi la démocratie devient à la fois le fondement de notre projet et le chemin qui nous permet d’y parvenir.

Cependant face à un système autoritaire qui précarise, la participation du plus grand nombre aux prises de décision demande parfois d’initier en amont des pratiques militantes qui redonnent confiance, font reconnaître les droits de chacun·e.Les initiatives de solidarités concrètes sont un atout pour cela, pour la politisation des classes populaires.

L'organisation communiste de demain pourrait être celle qui permet l’élaboration théorique collective et la mise en œuvre du communisme au quotidien. Mais comment cela se traduit-il dans nos pratiques quotidiennes d’organisation à tous les échelons ?

Les commentaires

  • a commenté 2017-12-17 15:11:28 +0100
    cela peut se traduire dans nos pratiques quotidiennes si une mise en réseau des communistes (et peut être au delà) au niveau national, organisé de façon thématique, permettait aux camarades, comme c’est le cas de ce site pour le congrès de discuter et de partager des initiatives d’action sur des thèmes précis allant du plus large (comme l’organisation du parti) au plus restreint, comme une action pour lutter contre la spéculation foncière, en passant par des solidarités internationales.
  • a pris position favorable 2017-12-17 15:11:28 +0100
  • a commenté 2017-12-08 21:56:12 +0100
    La démocratie c’est trop vague et tout le monde y met ce qu’il veut. Tout comme derrière cette proposition, je suis désolé camarade, ce n’est pas personnel mais ton discours, tout le monde peut le tenir (même un macron ou un mélenchon qui le tient déjà alors que son orga est aux antipodes de la démocratie). Un peu de concret s’il vous plait, un peu de matérialisme dialectique. On est au parti communiste sans dec… Je pense qu’il faut plutôt, pour éviter de partir dans tous les sens, faire des propositions segmentées.

    Exemple:
    1 sujet sur le non cumul des mandat: http://congres2018.pcf.fr/41548/non_cumul_des_mandats
    1 sujet sur l’organisation démocratique transversale: http://congres2018.pcf.fr/41548/organisation_d_mocratique_concr_te_du_national_aux_cellules

    Il y en a surement beaucoup d’autres et si on veut avancer concrètement pour avoir un congrès le plus pertinent possible, on se doit de découper le sujet démocratique en segments tangibles et les traiter les plus dans le vif possible.