Nouveaux modèles d'organisation - Congrès PCF

Travailler en synergie pour decupler nos forces
Contributeurs :

Cette première phase de construction de notre congrès a déjà fait émerger un grand nombre  de propositions pour révolutionner notre parti. Cela est extrêmement positif mais il ne faut pas que ces idées ne restent que des idées. Comme disait Lénine «  il est plus agréable et utile de vivre une révolution que d’en écrire ».
Combien de résolutions avons nous prises ses dernières années sans les mettre en oeuvres? Pourquoi? Comment faire différemment?
L’analyse de ses questions renferme certainement autant de réponses que le bilan des stratégies électorales de ces 10 dernières années. 
Ces questions se posent d’autant plus que nous avons les moyens de mettre en oeuvre nos décisions. Peu d’organisations politiques disposent de tels atouts:
  • des milliers de militants organisés sur l’ensemble du territoire
  • des centaines d’actions auprès de la population (vente solidaire de fruits et légumes, vacances à la mer, collecte de fourniture scolaires…) 
  • des milliers d’élu(e)s locaux qui se font les relais des luttes dans leurs territoires 
  • un groupe au sénat et à l’assemblée nationale
Ce qu’il nous manque? certainement de quoi mettre tout cela en musique. Aujourd’hui chacune de ses activités se mène indépendamment des autres si bien que Julian MISCHI (sociologue) nous décrit comme étant l’un des partis les plus décentralisé de france. 
Imaginons un peu la porté de nos actions si elles étaient davantage centralisées et menées en synergie: leurs impact serait probablement décuplé. 
Nous avons peut-être jeté le bébé avec l’eau du bain lorsque nous avons abandonnée le centralisme démocratique, peut être avons nous fait l’erreur comme dit Lucien SÈVE, d’avoir confondu centralisme et verticalité.

Les commentaires

  • a commenté 2017-12-17 14:46:13 +0100
    je suis particulièrement favorable à l’idée “Combien de résolutions avons nous prises ses dernières années sans les mettre en oeuvres? Pourquoi? Comment faire différemment?”
    Je pense qu’une des raisons est que nous ne commençons jamais un congrès, à quelque niveau que ce soit, par un bilan de ce qui est advenu des résolutions du congrès précédent. Le mot bilan semble faire peur au niveau des directions notamment, comme si faire un bilan n’avait d’autre but que de critiquer le travail d e ces directions, alors qu’il s’agit en fait, d’assurer l’efficacité des congrès.
  • a pris position favorable 2017-12-17 14:46:13 +0100
  • a commenté 2017-12-15 14:24:14 +0100
    100% d’accord
  • a pris position important 2017-12-15 14:24:14 +0100
  • a pris position favorable 2017-12-15 14:24:14 +0100
  • a commenté 2017-12-14 15:25:27 +0100
    Je suis d’accord avec Denis. Ce qu’il nous faut c’est pouvoir partager les expériences, poser une question, échanger sur un problème, profiter de ce qui a déjà été fait ailleurs. Bien sur il peut y avoir des actions nationales ponctuelles, mais l’essentiel est de pouvoir s’adapter au local, répondre aux spécificités, aux particularismes.
    Nous avons besoin d’un site internet spécialement dédié à cette question, où l’on puisse s’inspirer de l’expérience des autres, soumettre nos problèmes particuliers et y obtenir des suggestions.
    Bien sur, je pense que toute verticalité ne doit pas être abolie. C’est aussi le rôle des dirigeants que de faire émerger nationalement une initiative locale particulièrement intéressante. Mais en toute démocratie.
  • a commenté 2017-12-14 14:34:31 +0100
    Oui, Denis, et ce site congrès permet pour la première fois un tel échange. Des camarades mettant des liens vers le site de leur fédé, etc.
    Il faudrait maintenir quelque chose de ce site, le pérenniser.
  • a commenté 2017-12-14 13:50:32 +0100
    Je ne pense pas que les actions et activités se mènent indépendamment les unes des autres. Elles surgissent sur le terrain en fonction précisément de “ce” terrain. Et s’ajoutent les unes au autres. Une activité est possible à tel endroit car sur ce terrain il y a une nécessité qui pousse à imaginer telle action ou telle activité. À un autre endroit cette activité pourra être comme un “cheveu sur la soupe”. Ce qu’il faut peut être imaginer, c’est un endroit de partage des expériences, un outil particulier. Ainsi on pourra reproduire ici une action qui aura été “inventée” là. Sa connaissance nous donne l’idée de la reproduire sur le terrain que l’on fréquente. Ne pensons pas que l’activité puisse être partout la même. il existe des particularismes locaux. Ce qui manque vraisemblablement c’est la possibilité de partager les expériences. Certains outils sont pertinents mais certainement sous exploité, sous alimenté, par exemple la rubrique Fil rouge dans l’Humanité. Bien des fois j’ai pu apprécier les initiatives prises ici ou là, et nous avons, dans notre section pu nous inspirer de telle ou telle, pour proposer une action ou activité similaire.
  • a commenté 2017-12-14 13:30:58 +0100
    Action locale ou plus nationale , le but est de gagner , hors on ne gagne pas ( ca se saurait ) .La visibilité oui mais par qui et sur quoi .
  • a commenté 2017-12-14 11:28:34 +0100
    Patrick, ton commentaire ne s’oppose pas à la suggestions de Thibaut.
    Il n’est pas question de ne plus faire de local ou de subordonner le local au national. Non; il faut du local. Et il y en a dans le parti. Mais il faut aussi du national. Une visibilité nationale, une charte graphique nationale, des actions nationales, et.
  • a commenté 2017-12-14 11:24:37 +0100
    Cher camarade, le centralisme démocratique fut avant tout centraliste et non démocratique, les actions décentralisées permettent d’être au plus près des préoccupations locales, même si un moment donné leur regroupement permet un saut quantitatif d’ampleur nationale..
    C’est d’en bas que nous pourrons reconstruire un grand parti communiste.
  • a pris position defavorable 2017-12-14 11:24:36 +0100
  • a commenté 2017-12-13 10:17:42 +0100
    OUI
  • a pris position important 2017-12-13 10:17:42 +0100
  • a pris position favorable 2017-12-13 10:17:42 +0100
  • a publié dans Nouveaux modèles d'organisation 2017-12-13 09:46:11 +0100