Féminisme / Droits des femmes

Contributeurs :

Le mouvement de libération de la parole des femmes face aux violences sexuelles et sexistes, autour des hashtags Balance ton Porc et Me Too, est le mouvement social le plus largement partagé et dynamique de la période. Les aspirations qui en émergent bousculent et interrogent l'intégralité des rapports sociaux car elles sont la conséquence en même temps que la condition nécessaire du maintien d'un système, le patriarcat. Les luttes féministes s'imposent comme l’un des enjeux fondamentaux de transformation de la société. Sans vouloir couper ce combat de celui que nous portons contre le système capitaliste, il apparaît aujourd'hui difficile, pour beaucoup d’entre nous, d’appréhender clairement que la place subordonnée des femmes dans la société, cristallisée autour du travail domestique gratuit qu'elles fournissent, est un des fondements des sociétés dans lesquelles nous vivons. Comment ériger une société d’émancipation humaine sans cette prise de conscience individuelle et collective ? Comment ne pas voir que capitalisme mondialisé et patriarcat se nourrissent mutuellement pour imposer exploitation et domination aux quatre coins de la planète ?

 

Le congrès extraordinaire représente l'opportunité pour le Parti Communiste Français d’analyser de manière sérieuse et exigeante ces 2 systèmes d’exploitation et de domination.

 

Cet espace ouvert doit permettre de débattre sans faux fuyant afin de soulever les points d’accord comme de désaccord sur ce qu’est le Féminisme-Lutte de classes, le rôle du PCF pour donner sens et corps à la Révolution féministe. A vous la parole !

Comment gérer les violences faites aux femmes sur le lieu de travail

Lire la suggestion

Révolution Communiste - Féminisme sans humanisme ne sert que le Capitalisme.

Lire la suggestion

Pour un autre féminisme : un féminisme révolutionnaire

Lire la suggestion