Amendements - Congrès PCF

affaiblissemnt oui ; effacement non : pour la suppression du terme " effacement" dela base commune

La base commune fait largement usage du terme ‘ effacement ‘ . il reprend en cela la théorie développée par certains camarades du parti , plus ou moins organisés en courant , d’ effacement volontaire ( de la part de la direction). Or cela ne correspond pas à mon sens à la réalité et même si on fait abstraction du terme « volontaire » qu ia plus ou moins disparu pour agglomerer des courants divers et variés , effacement ne décrit pas la réalité : effacer c’ est gommer , éliminer , etc.. or avec 100.000 adhérents , 50.000 à jour de leurs cotisations , 2 groupes parlementaires , plus de 7000 élus dont des centaines de maires ,une présence constante dans les luttes , etc le PCF n’ est pas ‘effaçé’ : il est affaibli. La signification de ce terme est tout autre : il n’ est plus aussi fort ou puissant qu’ auparavant mais il est toujours debout et combattif. avec ses moyens actuels. Nous sommes tous d’ accord pour à la fois constater et déplorer cet affaiblissement, dont les raisons sont à l’ évidence multiples et remontent à loin dans le temps. Je propose donc que dans le texte remanié et amendé soit supprimé toute référence au mot « effacement »