Le Parti et les classes populaires, au travail comme dans la cité - Congrès PCF

Compte-Rendu Section de Chartres
Contributeurs :

Le sens du combat communiste .

 

Introduction aux travaux de l’ atelier :

 

rappel des conditions d’ organisation politique du congrès extraordinaire de Novembre 2018 du national au local ; présentation d’ une note présentée à l’ ouverture des débats pour contribuer à la démarche de réflexion approfondie , souhaitée par l’ exécutif de section .

3 axes sont proposés pour préciser le thème :

1er axe ; le lien entre communisme et les luttes en dehors du contexte électoral :

- le concept de luttes de classes selon le Manifeste du Parti Communiste de 1848 .
-renversement ou dépassement du capitalisme par les luttes
-diversité des formes de luttes politiques sociales sociétales écologiques féministes …
-conquête de droits , de valeurs et de progrès grâce aux luttes .
-difficultés rencontrées par le PCF pour certaines luttes ( socialisme réel , démocratie , paix , anticolonialisme ) .
-convergences des luttes dans le sens de l’ histoire .
-luttes trop défensives , trop immédiates et pas assez offensives et porteuses d’ avenir .

2Éme axe : les luttes actuelles et le communisme :

-quelle vision du monde actuel ?
-un monde en transformation accéléré .
-résignation et inutilité des luttes .
-nouveaux outils liés aux NTIC et difficultés de prise en compte et d’ anticipation .
-l’ évolution des forces productives .
-un monde de plus en plus commun avec les conséquences pour la planète .
-1 er bien commun : la Terre et sa protection .
-insuffisances et désaccords des luttes écologiques dans le Parti .
-le monde capitaliste n’ est pas unifié , ni dirigé , il évolue sans cesse .
-quelles luttes contre les banques , les marchés financiers ?
-rôle et place du PCF dans les luttes du niveau local au mondial .

3éme axe: identifier et valoriser le communisme dans les luttes :

-un seul adversaire mais une diversité dans les combats communistes et des luttes menées par divers mouvements .
-qui porte et soutient Macron ?
-distinguer les apports communistes et syndicaux .
-identifier les rapports de force actuels et leur évolution .
-être à l’ écoute et à l’ affût des luttes , une seule présence ne suffit pas .
-développer davantage les luttes en pour , constructives et propositionnelles .
-nos adhérents ne sont pas assez porteurs de nos propositions .
-débats contradictoires et très forts dans le Parti sur certains thèmes dans des domaines comme le nucléaire , l’ économie …
-comment croiser la lutte des classes et les droits des femmes ? -comment passer de la rue aux urnes ?

 

 

Résumé analytique des débats ; ( 2h 30 ) ( 11 intervenants )

 

-la notion de partage des richesses à revaloriser mais aussi celui des savoirs et des pouvoirs , la notion de solidarité à repréciser et à requalifier .

-le communisme et son lien avec l’ utopie , pour une société plus juste et plus humaine , qui répond aux besoins et ses étapes successives ou non .

-la question des richesses , qu’est-ce qu’un pays riche ? La révolution n’ a jamais eu lieu dans un pays riche , seulement dans des pays pauvres et à développement faible .

-la question de la paix , dans le contexte actuel très inquiétant , l’ organisation d’ états généraux de la paix en Eure et Loir en Mars 2018 , organisés par les anciens combattants ( ARAC , ANCAC ) .

-les luttes écologiques et le positionnement du Parti ( nucléaire , NDDL …) , la concurrence des 2 dangers les plus importants ( nucléaire et réchauffement climatique ) .

-la question de la démocratie dans la gestion des entreprises nationalisées et dans la société . -l’ effondrement probable mais non prévisible pour la date du capitalisme, le communisme est à l’ ordre du jour .

-l’ avenir de la planète et les capacités humaines actuelles pour la détruire .

-la loi du plus fort ou de celui qui s ‘ adapte le plus .

-combattre le piège du populisme , y compris de gauche .

-les valeurs dominantes actuelles de la société ; fatalisme , résignation , individualisme , le laisser faire .

-les luttes locales , le rôle du Parti et quelles issues pour ces batailles : la Poste de la Madeleine par exemple …..

- le problème de l’ audibilité du Parti dans la société , l’ évolution sociologique des classes sociales et des forces productives , y compris dans les quartiers populaires , trop de slogans et peu de propositions fortes et innovantes .

-comment unir et rassembler aujourd’hui pour construire demain ?

-les relations du Parti avec les médias , sa communication externe et l’ affrontement idéologique mené par le capitalisme et la bourgeoisie .

Les commentaires