Écologie, enjeux de classe et projet communiste - Congrès PCF

Notre rapport à la terre, à la Terre, notre planète.     
Contributeurs :

Ecologie. J’entends le thème à l’opposé de la conception verte-politicarde.

Il faut une alimentation saine, exempte de tout OGM, de tout pesticide, de produit chimique. Il faut revenir à ce que la terre nous nourrice sans que nous l’exploitions. Il faut favoriser les circuits courts pour la distribution. Cela implique plus de main d’œuvre, un changement par rapport aux emblavures de champs. Il faut des surfaces à taille humaine. Il faut remettre la Terre en état de fonctionner normalement, selon ses critères à elle, avec des haies, des outils agricoles de dimensions humaines.

Il faut rémunérer le producteur à sa juste valeur, et pour que le consommateur puisse acheter, il faut mettre le SMIC à 2 000 euros, à l’heure d’aujourd’hui. Il faut réduire les marges des grandes surfaces. Il faut bloquer les prix des produits de premières nécessités.

Il faut distribuer gratuitement l’eau à chaque citoyen pour un métrage donné. Mais aussi empêcher les exploitants agricoles de puiser dans les nappes phréatiques.

Il faut former les nouveaux paysans qui ne seront plus des exploitants (=exploiteurs) agricoles.

Il faut former les acheteurs à rejeter les produits potentiellement dangereux pour la santé (nourriture, produits d’entretien, …)

Il faut développer la diffusion des produits sains sur les marchés de villages et villes, développer le bio dans les cantines scolaires, les CHU, les EHPAD (avec des jardins et potagers entretenus par les résidents).

Il faut sortir les fermiers de l’engrenage de consommation imposé par le Crédit Agricole qui ne leur distribue les prêts qu’à condition de changement de matériel « plus performant », d’utiliser des engrais, des semences qui les lient à des multinationales, Montsanto par exemple.

Il faut amorcer et développer les échanges et les liens avec le Modef, syndicat agricole, la Nef, banque solidaire, les Abeilles et les Cigales, organismes de prêts solidaires basés les dépôts financiers de tout citoyen qui reçoit un très petit taux d’intérêt.

Tout cela développera des métiers, créera des emplois, améliorera la vie quotidienne de la population à tous les niveaux (santé, emploi, environnement, …). Nous n’avons qu’une vie, qu’une seule planète dont nous ne sommes pas propriétaires, mais les habitants humains parmi tous les autres êtres vivants qui la peuplent.

Les commentaires