Notre démarche stratégique de transformation et de rassemblement, sur la base d'un bilan de la période écoulée et des enjeux de la période nouvelle - Congrès PCF

Les transformations du parti
Contributeurs :

Dans notre section communiste de Sartrouville,Montesson,Maisons-Laffitte,Mesnil Le Roi en 1997 nous étions 235 communistes adhérents.les réunions de cellules dans les quartiers existaient encore.

En 2018 nous sommes 55 communistes adhérents et cotisants.dont 20 à 25 cdes actifs.Nous nous réunissons plus ou moins régulièrement en assemblée générale avec une participation très variable pour débattre des problèmes locaux (ex logement,santé..) ou nationaux.

Malgré notre grand recul sur le passé nous restons une force de proximité organisée qui se manifeste par des diffusions de tracts, collage d’affiches, par des interventions sur les problèmes locaux,y compris dans les conseils municipaux de Sartrouville et Montesson

Les autres forces politiques sont moins présentent sur le terrain bien que présentes dans la presse,les conseils municipaux,les associations.

Actuellement Les adhésions au Parti sont plutôt rares et celles faites par ex. à la fête de l’humanité n’apparaissent plus sur le local malgré nos démarches .Nous n’avons  pas  d’organisation de la jeunesse communiste

Comme indiqué dans le document proposé nous sommes organisés dans tous les départements,nous avons des élus dans de nombreuses villes(certaines que nous dirigeons)Des groupes communistes au sénat et à l’assemblée nationale .Nous avons un quotidien l’Humanité et d’autres journaux locaux  mais nombre de nos adhérents ne lisent pas notre presse qui est quand même un instrument de formation de nos adhérents.

Le document « Les transformations du parti » insiste sur le temps d’information et de formation collective Il faut regretter que les stages de formation pour les militants . où les adhérents sont presque inexistants.Il serait souhaitable qu’il y ait des rencontres entre les sections pour échanger les expériences et réfléchir ensemble.

Notre recul peut s’expliquer par notre retard à des adaptations nécessaires.Mais le fond c’est la puissance phénoménale des moyens de communications des forces réactionnaires et la concentration des pouvoirs au service du capital pour étouffer toute velléité de résistance du peuple.

La maitrise des moyens de communications du Parti est une des conditions de la remontée de notre influence pour jouer un rôle dans la transformation de la société capitaliste.

Comme indiqué dans l’Huma des 7,10,11 mars 2018 reprenons le pouvoir sur les géants du net.

Les commentaires