Elections Européennes 2019 - Congrès PCF

Propositions pour une autre Europe
Contributeurs :

Il faut établir une coopération toujours plus étroite entre pays européens, fondée sur la liberté, l’égalité et la fraternité. Les pays constituant l'Europe devraient s’engager en faveur d’un commerce extérieur équilibré. Les excédents commerciaux chroniques des pays devraient être sanctionnés par un dépôt ne portant pas d’intérêt, à reverser à la Banque européenne d’Investissement pour abonder des crédits d’investissements publics. L'Europe doit supprimer les accords de protection du commerce et des investissements tels que le TAFTA, CETA, le TISA et d’une « justice » privée parallèle, les tribunaux d’arbitrage sous la coupe des grandes entreprises. Le pacte budgétaire doit être suspendu et, en attendant une modification des traités européens, les investissements publics doivent être exclus des critères de Maastricht en matière de déficit. Il faudrait adopter une déclaration le principe du salaire égal pour un travail égal et la primauté des normes salariales, sociales et environnementales nationales face aux libertés du marché intérieur et à la jurisprudence de la Cour de justice européenne. Il faut pouvoir agir pour l’instauration d’une clause de non-régression des droits sociaux et environnementaux existants dans le cadre de nouveaux traités européens. L'Europe doit prendre en compte la lutte contre les violences faites aux femmes , car il ne peut y avoir d’égalité entre les femmes et les hommes si on ne débarrasse pas la société de ce fléau. Il faut mettre en œuvre des actions conjointes y compris coercitives contre les paradis fiscaux, même s’ils sont des Etats membres de l’Union européenne. Il faut refuser tout nouvel accord commercial et d’investissement si celui-ci conduit à la privatisation et la libéralisation des services publics et municipaux, à l’affaiblissement des salaires, de l’État social, de l’environnement et de la protection des consommateurs. Il faut exclure toute justice spéciale réservée aux grandes entreprises. Les pays constituant l'Europe s’engagent à coopérer pour la sortie conjointe et coopérative de l’énergie nucléaire et des énergies fossiles. Il faut favoriser une coopération plus renforcée pour atteindre l’objectif de 100% d’énergies renouvelables. Les pays constituant l'Europe s’engagent à respecter le droit d’asile . Les pays s’engagent à agir sur les causes de migrations L'Europe doit mettre au point un plan de sortie des pesticides dans le domaine agricole, définir des normes rigoureuses contre la souffrance animale et les élevages intensifs indignes, prononcer un moratoire sur l’exploitation industrielle de la nature et agir pour éradiquer l’obsolescence programmée L'Europe s'engage à soutenir à l’ONU un tribunal international de justice économique pour juger les crimes financiers transnationaux (fraude fiscale internationale, spéculation, corruption) et un tribunal international de justice environnementale.

 

Contributeur : Bernard Verdelhan

Les commentaires