Pas de résolution de la crise écologique sans renaissance industrielle

L’un des pires lieux communs, lorsqu’on aborde la question écologique, est de l’opposer au développement industriel.

Certes, l’industrie comme toutes les activités humaines a une empreinte écologique. En effet, tout doit être fait pour limiter cette empreinte, en combattant l’obsolescence programmée, en produisant, en consommant le moins possible d’énergie carbonée et de matières premières non renouvelables, en générant un minimum de déchets non recyclables, en développant les circuits et l’économie circulaire, en promouvant une véritable écoconception qui prévoit le cycle entier de vie de chaque production, en arrêtant les productions inutiles ou nuisibles à l’humanité comme par exemple les armes nucléaires, chimiques ou bactériologiques.
Mais la crise écologique majeure, à laquelle l’humanité est confrontée, ne peut être seulement résolue par un nécessaire « verdissement » de l’industrie.


Elle ne peut être résolue non plus par les choix des grandes firmes capitalistes qui implantent les activités industrielles les plus polluantes et énergivores dans les pays du sud ou de l’est, tout en se débarrassent des déchets dans ces même pays.
Elle peut encore moins être résolue par l’anarchie perverse du marché capitaliste qui fait de la tonne de CO2 un objet de spéculation. La recherche du profit maximum à court terme est aux antipodes d’une politique écologique mondiale permettant à toute l’humanité de bien vivre sur cette planète.
Elle ne peut pas non plus être résolue par une désindustrialisation et une décroissance qui empêcherait de répondre aux besoins humains en matière de santé, de logement, d’énergie, de mobilité, d’éducation, de culture…, tout en aggravant in fine la crise écologique.


Par contre, de vraies politiques publiques dans la longue durée coordonnées au niveau local, national, régional et mondial, s’appuyant sur de grands services publics intégrés, s’adossant à l’intervention citoyenne avec de nouvelles institutions démocratiques comme des Communs mondiaux permettraient que l’humanité se donne les moyens de surmonter la crise écologique et toutes ses conséquences : misères, guerres, famines, pandémies, surmortalité, pénurie d’eau potable…
Mettre en place de telles politiques publiques implique de ne pas se tromper d’adversaire : l’adversaire ce n’est pas l’industrie, c’est la finance, c’est le système qui permet à 42 multimilliardaires d’accaparer 82% des richesses crées dans le monde.
Dans ce cadre là, la recherche publique fondamentale, la recherche et développement, une renaissance industrielle avec la localisation des lieux de production, au plus proche des lieux de consommation, sont les outils indispensables à la résolution de la crise écologique par un nouveau mode de production des richesses nécessaires au développement de l’humanité.


C’est cette vision nouvelle du couple écologie et industrie que les communistes mettront en débat lors des Assises nationales de l’écologie, organisées ces 4 et 5 mai, dans le cadre de la préparation du Congrès du PCF.

Yann Le Pollotec

 

En attendant le remaniement...

Lire la suite

Plus de 30 000 communistes choisissent leur base commune de discussion

Lire la suite

Crise politique ?

Lire la suite

Choisissons notre base commune de discussion

Lire la suite

Le courage d'un maire

Lire la suite

Message de Pierre Laurent

Lire la suite

Une formidable fête de l’Huma censurée par les média

Lire la suite

Une grande fête de l’Huma du luttes et de rassemblement

Lire la suite

Sacrifier la jeunesse et les retraités, c’est détruire la société

Lire la suite

Vite l’écommunisme !

Lire la suite

Champions du monde

Lire la suite

Vers une « démocratie limitée »

Lire la suite

Vous avez aimé Gattaz, vous allez adorer Roux de Bézieux

Lire la suite

Proposition de base commune de discussion du conseil national

Lire la suite

Pour une renaissance industrielle de la France

Lire la suite

Sans une énergie 100% publique, pas d’avenir pour la France

Lire la suite

Mépris de classe contre conscience de classe

Lire la suite

Proposition de base commune

Lire la suite

Pierre Laurent - Lettre aux adhérent·es

Lire la suite

Une nouvelle étape du Congrès s’ouvre

Lire la suite

Le 9 juin «  à notre tour de marcher sur l’Elysée »

Lire la suite

L’enjeu politique d’une « marée populaire » le 26 mai

Lire la suite

Gaza, Palestine il y a urgence à agir !

Lire la suite

« Malheureux les pays qui ont besoin de héros »

Lire la suite

Pas de résolution de la crise écologique sans renaissance industrielle

Lire la suite

De l’avenir du fret ferroviaire aux Assises communistes de l’écologie

Lire la suite

Mettons sous protection citoyenne les services publics

Lire la suite

« L'espoir changea de camp, le combat changea d'âme »

Lire la suite

Europe de l’Humain d’abord contre l’Europe de la finance et du national-populisme

Lire la suite

Tous ensemble pour la défense et le développement du service public ferroviaire

Lire la suite

Villes et quartiers populaires: l'enjeu d'une proximité concrète

Lire la suite

Rassembler notre peuple pour défendre et développer notre bien commun : les services publics

Lire la suite

Chantier Elections européennes

Lire la suite

Le sens du combat communiste et la SNCF

Lire la suite

Rien ne devrait être trop beau pour la SNCF et les cheminots

Lire la suite

Le chaînon politique manquant

Lire la suite

Faire participer un maximum de communistes

Lire la suite

La casse des services publics du transport n'est pas la faute de la neige

Lire la suite

Populisme de gauche : l’impasse

Lire la suite

La situation des EPHAD ou la société de la malveillance vs le progrès social.

Lire la suite

Etats généraux du progrès social : le teaser

Lire la suite

Présentation des Etats généraux du progrès social par Igor Zamichiei

Lire la suite

Des pistes de Davos à la prison de Fleury : le sens du combat communiste

Lire la suite

4eme Rencontres Niemeyer

Lire la suite

Les États généraux du Progrès social ou la preuve par Lactalis

Lire la suite

Les chantiers en vidéo : Initiatives de solidarités concrètes

Lire la suite

Les chantiers en vidéo - Le parti et les classes populaire au travail comme à la cité

Lire la suite

Le 3 février, des états généraux du progrès social au cœur des luttes

Lire la suite

Le congrès étape par étape

Lire la suite

Solidarités concrètes Du communisme en actes !

Lire la suite

Congrès/Consultation des communistes : Un signe encourageant

Lire la suite

Les premiers chantiers du Congrès sont ouverts, saisissons nous-en !

Lire la suite

Congrès 2018, mode d’emploi

Lire la suite

Retour sur les ruches

Lire la suite

Les chantiers du communisme du 21e siècle

Lire la suite

18 novembre 2017 - Assemblée nationale des animatrices et animateurs de section

Lire la suite